Une auberge

Un point de vue unique

Au sein du vaste jardin sauvage sont construits quelques structures afin de permettre aux visiteurs de s’offrir un refuge et un point de vue unique en plein cœur de ce joyau naturel. Ces bâtiments sont très légers, peu nombreux, construits en ossature bois, dans des matériaux respectueux de l’environnement et doté d’une grande réversibilité.

Constructions

 
  • Un lieu central de 270 m² avec réception, cuisine, salle à manger collective, techniques et trois chambres pour le staff dans les combles
  • Neuf chambres de 20 m² installées de manière espacée à travers la parcelle 
  • Un observatoire à oiseaux du même gabarit que les chambres est installé à l’est de la parcelle

Relief

  • Création d’un étang de 40 ares dans le fond humide.
  • Création d’un petit plan d’eau de 2 ares
  • Une petite prise d’eau dans le ruisseau de Borgoumont
  • Un bief d’une profondeur de 30 cm en forme de petit fil d’eau est réalisé depuis le haut de la parcelle afin d’acheminer de l’eau depuis la prise d’eau
  • Les drains existants sont comblés. Un système de biefs ad hoc permettra une gestion de l’eau sur le site. D’autres petites marres sont aménagés pour promouvoir le paysage et la biodiversité.

Respect de l’environnement

L’activité ne produit aucune incidence notable sur l’environnement : aux niveaux sol, air, eau, déchets, bruits ou odeurs. Le projet se veut au contraire un exemple en matière de cohabitation avec le milieu naturel et sera bénéfique à la nature. Il aura via sa composante pédagogique un impact positif sur le monde en promouvant la sobriété et la simplicité. La luminosité en soirée est minimisée et ne perturbera pas les animaux nocturnes. 

Paysage

Le projet se veut très léger et veille à son intégration en s’installant du coté de la lisière et selon les lignes de force du paysage. Il se parera également de végétation et offrira aux yeux des passants une magnifique prairie fleurie, ondulant dans le vent, et un bel étang, où virevolteront insectes et oiseaux.